new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Apsara  (Preah Khan, Angkor) | by dalbera
Back to photostream

Apsara (Preah Khan, Angkor)

Détail d'un linteau sculpté d'une frise d'Apsaras dans la salle dite des danseuses

 

Au-dessus du linteau, les divinités bouddhistes, situées initialement dans les niches, ont été détruites par les hindouistes alors que, sous Jayavarman VII, ce temple dédié à Bouddha était oecuménique en faisant une large place aux cultes de Shiva et de Vishnu, les autres religions pratiquées par les khmers de l'époque.

 

________________

Preah Khan (ou Prah Khan) est un temple construit sous le règne de Jayavarman VII (1181-1218), Il est consacré au culte bouddhique du Mahâyâna. Il a été inauguré en 1191. Preah Khan signifie "Epée sacrée", son nom d'origine est "capitale de la victoire" car il est construit sur le lieu de la bataille victorieuse des khmers contre les chams.

 

Il est entouré d'une enceinte rectangulaire en latérite de 800 m sur 700 m, bordée de douves de 50 m.

 

Les chaussées-digues, qui mènent aux bâtiments d'entrée : les gopura, sont ornées de géants gardiens, les bons Yaksha à gauche (Deva) et les mauvais Yaksha à droite (Asura). Ces derniers tiennent le serpent-Nâga qui sert de balustrade.

 

Les représentations de Bouddha en méditation ont été buchées au XIIIè siècle par des fanatiques hindouistes.

 

La tour-sanctuaire centrale abritait la statue du dieu bouddhiste Lokeshvara, en mémoire du père du roi. Les hindouistes auraient remplacé cette statue par un linga,

 

9,382 views
4 faves
1 comment
Taken on December 15, 2011