Fleurs et plantes de l’Anjou
La science botanique doit beaucoup à Germaine Debraux, professeur à l’université de Nantes, qui consacra toute sa vie à l’enseignement et à la recherche. Née en 1904, elle exerça d’abord comme institutrice, puis entreprit des études de sciences naturelles qu’elle couronna par une thèse en 1951. Nommée à la faculté des sciences de Nantes, elle y inaugura la chaire de botanique générale, et en organisa le laboratoire qu’elle dirigea jusqu’à sa retraite en 1974.

C’est alors qu’elle se découvrit une nouvelle passion, l’aquarelle. Retirée auprès de son élève et amie Monique Astié, elle-même professeur de botanique à l’université d’Angers, elle dessina durant vingt ans avec un talent d’artiste et une précision de scientifique les fleurs et plantes de son jardin d’Anjou, et celles qu’elle observait au cours de ses voyages.

Sa collection, comportant 110 planches accompagnée chacune d’une description botanique détaillée, a été remise aux Archives départementales en 2012 par Mme Astié et est désormais à la disposition des chercheurs. Une exposition a présenté une trentaine d’œuvres aux Archives départementales au printemps 2014, tandis que le parc Terra Botanica a installé une vingtaine de ses planches à taille réelle, auprès des végétaux naturels. Un hommage qui convient particulièrement à celle qu’anima toute sa vie la passion de transmettre.
14 photos · 92 views