new icn messageflickr-free-ic3d pan white
All Photos Tagged dcnup

Title: Anatomie et physiologie végétales à l'usage des étudiants en sciences naturelles des universités, des élèves à l'Institut agronomique, des écoles d'agriculture, etc

Identifier: anatomieetphysio00belz

Year: 1900 (1900s)

Authors: Belzung, Ernest Ferdinand, 1859-

Subjects: Plant anatomy; Plant physiology

Publisher: Paris F. Alcan

Contributing Library: Robarts - University of Toronto

Digitizing Sponsor: University of Ottawa

  

View Book Page: Book Viewer

About This Book: Catalog Entry

View All Images: All Images From Book

 

Click here to view book online to see this illustration in context in a browseable online version of this book.

  

Text Appearing Before Image:

Kr.ORCE 233 ..(L 1 . — Structure primaire de la racine. — Une sec- tion transversale de la racine, pratiquée au niveau de la région pililere, offre à considérer deux régions principales (fig-. 302) : un manchon extérieur («/), Xi'corcp. et un cordon axile, la slèlt- ou ci/Undrr central. llcniarquons toutefois dès mainte- nant (jue, chez les Dicotylédones, Tas- sise superficielle ou assise pilifère cor- respond à une troisième région, Yépi- dcnup ; mais la distinction de cette troisième région exige la connaissance du développement de la racine i p. 2461. 1' Ecorce. — L'écorce (hg. 302, af) est formée uniquement de pareu- chf/mf, incolore dans les racines ter- restres, vert dans diverses racines éclairées [racines aériennes de Vanille, racines submergées de Macre {Tra- pa uatans)]. Elle commence par ïassise pi/ifèr/' [a], dont les cellules sont en majorité allongées en poils absorbants. Au-dessous vient une assise de c(d- lules plus gransles [b], allongées ra- dialement et dont le contenu se résoi'br de l)onne heure, tandis (jue les ninn- branes se subérilient pour proléger la racine : c'est Yassise suhrrcusc Par exception, dans la racine de Va- lériane, les cellules de cette assise restent actives (fig. 244, b et sécrètent spécialement 1 huile essentielle, riche en acide valérique (r/H'^O-), caractéristique de cette plante. La subérification de l'assise subéreuse commence à s'eilec- tuer au niveau des poils absorbants les plus anciens, (|ui sont <'n voie de llétrissement : du reste l'imperméabilité des membranes subériliées s'opposerait à la permanence de poils actifs; caries aliments plasti({ues, qui viennent de linléricur de la racine, ne pourraient |)lus arriver jns(|u'à eux. ij est l'assise subéreuse, simple ou recloisonnée (fig. 30i. (i). (|ui constitue le voilr de la racine des Orchidées (p. 229).

 

Text Appearing After Image:

Fiff. 304. — Coupe Irans- vcTriaic ilo racine i\'K/)i- den droit crassifolh/m (Oiriii(léc).— a, V()ilei)lu- risérié: b. son assise in- terne scléi-ifiéc ; c. pa- rencliyme eoi'tical verl : d. endoderme ; /'. sai'i'' scléreiise. entourani le faisceau liltéiien len iiianci ; f/. faisceau li- liiieiix (Olivier).

  

Note About Images

Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.