new icn messageflickr-free-ic3d pan white
View allAll Photos Tagged raumlabor

House of Time est un projet de longue durée lancé par le bureau d’architectes allemand raumlabor. Celui-ci a investi un ancien site industriel le long du Ringvaart, avec le concours de Bolwerk et de Brugge(n) voor jongeren. Ensemble, ils travaillent à la construction d’une maison « remplie de temps », un endroit reprogrammé et réactivé en un espace de rencontre et de production créé par et pour les jeunes. Cette micro-usine évoluera peu à peu jusqu’à devenir un lieu ouvert dédié à l’exploration, l’expérimentation et l’apprentissage. Des unités mobiles viendront s’ajouter, comme une piscine d’eau chaude ou une série de bancs, mais le projet est principalement axé sur des valeurs immatérielles : le sentiment d’appartenance et l’engagement à s’impliquer activement dans la résolution des problèmes qui surviennent à chaque étape du processus créatif. L’objectif est de motiver les adolescents à utiliser un espace public urbain de façon permanente. raumlabor veut rompre l’individualisme et amener les jeunes de la ville à former une communauté qui s’attachera à trouver des solutions aux problèmes sociaux et sociétaux, par le biais de l’art et de l’architecture.

Le collectif raumlabor, fondé à Berlin en 1999, n'est pas un cabinet d'architectes mais un groupe de neuf architectes ayant le même intérêt: développer des projets à petite échelle et profondément enracinés dans les structures locales existantes. Leur travail varie de la conservation au recyclage, à l'urbanisme, à la scénographie et a souvent un impact ANARCHectural. Les membres actuels du groupe sont Francesco Apuzzo, Markus Bader, Benjamin Foerster-Baldenius, Frauke Gerstenberg, Andrea Hofmann, Jan Liesgang, Christof Mayer et Axel Timm. raumlabor travaille dans le monde entier, de l'Argentine à la Suisse. En 2011 et 2012, ils ont atterri à Bruxelles avec le Parc Grisar pendant le festival TodaysArt et le jardin Curo pour Parckdesign.

 

House of Time is a long-term project launched by the German architectural firm raumlabor. The latter has invested a former industrial site along the Ringvaart, with the assistance of Bolwerk and Brugge (n) voor jongeren. Together, they are working on building a "time-filled" house, a reprogrammed and reactivated place in a meeting and production space created by and for young people. This micro-factory will gradually evolve to become an open space dedicated to exploration, experimentation and learning. Mobile units will be added, such as a hot-water swimming pool or a series of benches, but the project is mainly focused on intangible values: the sense of belonging and the commitment to become actively involved in the resolution of issues. problems that occur at each stage of the creative process. The goal is to motivate teens to use an urban public space permanently. raumlabor wants to break the individualism and bring the young people of the city to form a community that will seek to find solutions to social and societal problems, through art and architecture.

The collective raumlabor, founded in Berlin in 1999, is not an architectural firm but a group of nine architects with the same interest: developing small-scale projects and deeply rooted in existing local structures. Their work varies from conservation to recycling, urbanism, scenography and often has ANARCHectural impact. The current members of the group are Francesco Apuzzo, Markus Bader, Benjamin Foerster-Baldenius, Frauke Gerstenberg, Andrea Hofmann, Jan Liesgang, Christof Mayer and Axel Timm. raumlabor works all over the world, from Argentina to Switzerland. In 2011 and 2012, they landed in Brussels with the Parc Grisar during the festival TodaysArt and the garden Curo for Parckdesign.

Roskilde Roadshow

 

2012. Collaboration with Raumlabor/Roskilde Festival/Bronco.

 

For this years Roskilde Festival several european capitals build entrance-gates incorporating the typical styles, topics and issues of the different cities. For Berlin the Raumlabor collective created a typical construction site fence bearing a large sign, which announces the construction of another supermall. It was built around a streetcorner in the district of Kreuzberg, which is in the midst of a gentrification process which heats the atmosphere in Berlin quite a lot. More and more people have to leave Kreuzberg and other areas to make way for a wealthier clientel, which prefers luxury owner-occupied flats.

 

I was asked to deliver some slogans which i painted on the actual fence. Thanks to everyone involved!!

 

www.raumlabor.net/

bilderbruchlandung.tumblr.com/

 

www.dysturb.net/: Venice Biennale 2008 - Architecture Beyond Building

 

(photo by Thomas Stellmach, see also www.flickr.com/photos/dysturb/)

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

resultado da intervenção do coletivo de arquitetura raumlabor berlin na Vila Itororó - Canteiro Aberto, São Paulo

 

[Result of the intervention of architecture collective raumlabor berlin at Vila Itororó - Canteiro Aberto, Sao Paulo, Brazil]

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

TO THE SQUARE 2 (#TSQ2) re-invigorates the question of public space as the crucial locus for the articulation of the political and the art of protest. Read more..

 

Curated by Ivor Stodolsky and Marita Muukkonen. Commissioned by Checkpoint Helsinki as part of Helsinki Festival. The 7th iteration of the Re-Aligned Project of Perpetuum Mobilε.

 

TSQ2 ARTISTS: Ammar Abo Bakr (Luxor/Cairo); Núria Güell (Barcelona), Khaled Jarrar (Ramallah); Vladan Jeremić & Rena Rädle (Belgrade); Nikolay Oleynikov (Nizhny Novgorod / Moscow); Raumlabor (Berlin); ZIP Group (Krasnodar).

 

THE SQUARE newspaper: edited by Perpetuum Mobilε; design by Tzortzis Rallis (Occupied Times); art by Ganzeer, Federico Geller, Vladan Jeremić & Rena Rädle and articles by Michel Bauwens, Feminist Pencil, Grey Violet, Núria Güell, G.U.L.F., Occupy Museums, Teivo Teivainen, Telekommunisten and Nadya Tolokonnikova of Zona Prava/Pussy Riot.

 

The grand opening on the 29th August was followed by a concert by the prominent singer of the Egyptian Revolution, Ramy Essam with the Finnish hip-hop star Paleface.

 

Photo Credits: Jani Ahlstedt / Alexander Burov

 

Copyright: Perpetuum Mobile / Checkpoint Helsinki

 

Full Programme:

www.re-aligned.net/tsq2-concept-programme

 

On Facebook:

www.facebook.com/events/737483989641891/

 

Perpetuum Mobile

www.PerpetualMobile.org

 

Checkpoint Helsinki

www.checkpointhelsinki.fi

TO THE SQUARE 2 (#TSQ2) re-invigorates the question of public space as the crucial locus for the articulation of the political and the art of protest. Read more..

 

Curated by Ivor Stodolsky and Marita Muukkonen. Commissioned by Checkpoint Helsinki as part of Helsinki Festival. The 7th iteration of the Re-Aligned Project of Perpetuum Mobilε.

 

TSQ2 ARTISTS: Ammar Abo Bakr (Luxor/Cairo); Núria Güell (Barcelona), Khaled Jarrar (Ramallah); Vladan Jeremić & Rena Rädle (Belgrade); Nikolay Oleynikov (Nizhny Novgorod / Moscow); Raumlabor (Berlin); ZIP Group (Krasnodar).

 

THE SQUARE newspaper: edited by Perpetuum Mobilε; design by Tzortzis Rallis (Occupied Times); art by Ganzeer, Federico Geller, Vladan Jeremić & Rena Rädle and articles by Michel Bauwens, Feminist Pencil, Grey Violet, Núria Güell, G.U.L.F., Occupy Museums, Teivo Teivainen, Telekommunisten and Nadya Tolokonnikova of Zona Prava/Pussy Riot.

 

The grand opening on the 29th August was followed by a concert by the prominent singer of the Egyptian Revolution, Ramy Essam with the Finnish hip-hop star Paleface.

 

Photo Credits: Jani Ahlstedt / Alexander Burov

 

Copyright: Perpetuum Mobile / Checkpoint Helsinki

 

Full Programme:

www.re-aligned.net/tsq2-concept-programme

 

On Facebook:

www.facebook.com/events/737483989641891/

 

Perpetuum Mobile

www.PerpetualMobile.org

 

Checkpoint Helsinki

www.checkpointhelsinki.fi

After traveling throughout Europe, the inflatable pavilion, Spacebuster created by the German-based artist collective Raumlabor, came to New York City. This giant bubble acted as a gathering place for community-based events including lectures, workshops, and music festivals, allowing 50 people to sit comfortably inside the dome when inflated. The dome morphed to its surroundings and was designed to temporarily occupy large urban spaces.

 

NYCDOT Urban Art Program, Artervention

Spacebuster by Raumlabor

Presented with Storefront for Art and Architecture

Multiple locations in Brooklyn, Queens and Manhattan

www.nyc.gov/urbanart

www.raumlabor.net/

 

Spacebuster by Berlin's Raumlabor installed under the BQE in Brooklyn. The inflatable, mobile enclosure was in town for ten days. On this occasion it was being used for a community meeting of sorts, in which participants took part in discussions on, appropriately, how to utilize the space under the BQE.

Jubileumsparken Gothenburg Raumlabor

Parcours d'art dans la vallée du Lot: Lotville

A couple kisses in front of the Raumlabor, an installation in the heart of the city of Frankfurt on Römerberg, during Luminale 2014.

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

Im Eingangsbereich der Haupthalle wird die zukünftige Architekturbeleuchtung des Hauptbahnhofs, in Anlehnung an die bereits umgesetzte Fassadenillumination, beispielhaft dargestellt. Mittels LED-Technik entsteht eine nachhaltige, energieeffiziente Illumination des Fassaden- und Deckenbereichs mit statischem, monochromem Licht.

RAUMLABOR Lichtplanung, Christian Uitz in Kooperation mit DB Station & Service AG und iGuzzini illuminazione Deutschland GmbH

Frankfurt Hauptbahnhof mf-luminale.de/

 

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

The concentration of people dragging around tripods during Luminale in Frankfurt was really too damn high, I had never seen this before.

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

Work AC's 49 Cities exhibition at Storefront for Art and Architecture. Exterior signage is for Raumlabor's Spacebuster.

visiting the sauna in göteborg, a work by raumlabor as part of the public incremental urbanism process towards a future park

Die Luminale in Frankfurt, aufgenommen am Sonntag (30.03.2014) in Frankfurt am Main. Das Energiereferat hat auf dem Römerberg ein Radom aufgebaut, welches von vier Seiten mittels Beamer angestrahlt wird. Foto: Salome Roessler

People take pictures in front of the illuminated hemisphere on Römerberg square in Frankfurt. According to Luminale's flyer this installation, the Raumlabor, allows for a playful approach to the present and future and challenges us to a cross-generational debate about resource consumption on the planet. Somewhere there the titles "Tomorrow is Now" and "Do our children’s questions irritate us?" appear, but I failed to follow...

La Maison fontaine

Une installation publique de raumlaborberlin

Le 27 août de 19 h 30 à 23 h et du 28 août au 26 octobre de 11 h à 23 h

Esplanade Clark, rue Sainte-Catherine (angle Clark), Montréal

  

Pour son tout premier projet au Canada, le collectif allemand raumlaborberlin, à l’invitation du Goethe-Institut et en collaboration avec le Quartier des spectacles, crée une installation publique unique, la Maison fontaine, qui sera présentée au cœur de Montréal. Œuvre monumentale à la fois architecturale et artistique, la Maison fontaine sera un lieu de rassemblement permettant d’apprécier l’art et de célébrer l’eau.

Véritable collaboration Berlin – Montréal, cette structure est conçue par Markus Bader, un des membres fondateurs de raumlaborberlin et elle a été développée en collaboration avec Claire Mothais et Winnie Westerlund. Sept artistes locaux participeront à animer l’installation en créant des œuvres sonores, des installations lumineuses et des performances originales sur les thèmes de l’eau et l’environnement urbain : Ælab (Gisèle Trudel et Stéphane Claude), Chantal Dumas, Cécile Martin, Chris Salter en collaboration avec Omar Faleh, Erin Sexton et Magali Babin.

  

raumlaborberlin est un collectif berlinois travaillant à la croisée de l’architecture, l’urbanisme, les interventions artistiques et publiques. Créé en 1999 par huit jeunes architectes de formation animés du désir d’explorer des formes d’expression au-delà des structures architecturales permanentes et conventionnelles, raumlaborberlin a acquis au cours des dix dernières années une réputation enviable grâce à ses interventions publiques éphémères et collaboratives, qualifiées souvent de « guérilla urbaine ». Les projets du collectif ont été présentés à divers endroits, tels que Berlin (The Great World Fair – The World is not Fair, sur le site de l’ancien aéroport de Tempelhof, 2012), Venise (Learning Urbanism, 2012, Generator/Kitchen Monument, 2010, Biennale d’architecture), New York (Political : 50 Years of Political Stances in Architecture and Urban Design, MoMa, 2012, Spacebuster, 2011), La Haye (The Vortex, Today’s Art, 2012) et à Shanghai (The International Ghost, Biennale de Shanghai, 2012). Par leurs installations éphémères, ils suscitent de l’intérêt pour des lieux abandonnés et négligés tout en leur redonnant vie.

Une coproduction du Goethe-Institut Montréal et du Partenariat du Quartier des spectacles.

Pour plus d'informations: www.goethe.de/ins/ca/mon/ver/mf/frindex.htm

PLAYING THE CITY

Raumlabor (Gruppe für Architektur und Städtebau in Berlin: Markus Bader, Benjamin Foerster-Baldenius, Andrea Hofmann, Jan Liesegang, Matthias Rick, Francesco Apuzzo, Axel Timm, Christof Mayer, Martin Heberle, gegründet 1999)

Küchenmonument, 2006

20. April 2009, SCHIRN (Außenraum)

 

Raumlabor ist eine 1999 gegründete Gruppe für Architektur und Städtebau, die interdisziplinär arbeitet. Neben Architekturaufgaben beschäftigt sich Raumlabor mit Städtebau, Aktion, Landschaftsarchitektur, Gestaltung des öffentlichen Raums und künstlerischen Installationen. Das „Küchenmonument“, das zur Eröffnung von Playing the City realisiert wurde, gehört zu den spektakulärsten Projekten von Raumlabor.

Eine semitransparente Raumhülle aus Kunststoff entfaltet sich per Überdruck aus einer Metallskulptur, wächst wie eine Kaugummiblase in die Stadt hinein und lehnt sich weich an Bäume und feste Gebäude. In dem Raum, der dabei entsteht, können über 150 Menschen essen, trinken und sich unterhalten.

Foto: Bernd Kammerer

A study on the first steps into the transformation process of an airfield into a piece of the city. Development by appropriation, experimentation, testing fields

HERE: impression of public projections onto the airfield. expectations raised by a public survey by the city of berlin done in 2008, prior to the closure of the airport. represented are the suggestions people filed for the city to realise: the tallest building in the world, a zoo, a mosque, treehouses, a lake, casino, baseball, gardens, lake, mountain, funfair, ....

1 3 4 5 6 7 ••• 58 59